Réservation!

Prochains évènements

Pas d'Évènements prévus pour le moment.

Comment déguster un bon vin ?

photo d'un plat végétaliens

1/ Préparer de bonnes conditions pour déguster un vin

L’environnement général dans lequel vous vous trouvez peut avoir un impact non négligeable sur votre dégustation. Il est toujours plus agréable de s’offrir ce plaisir dans un endroit calme, à une température ambiante qui avoisine les 20 ° et surtout non saturé d’odeurs désagréables ou trop fortes qui pourraient contrarier votre nez et par là même votre palais.

De même, l’espace doit être éclairé par la lumière du jour qui vous permettra d’analyser la couleur du vin. Mais, dans le même temps, évitez les rayons du soleil direct qui altéreront forcément votre vue.

Privilégiez la compagnie de proches qui apprécieront en connaisseurs ce breuvage que vous leur offrez.

Ensuite, soignez la température à laquelle votre vin va être servi : le vin rouge ne doit jamais être proposé à moins de 15 ° et à plus de 20°. Autour de 16 à 18 ° sera parfait. Le vin blanc peut être servi entre 10 et 14 ° et le rosé aux alentours de 10 °
Enfin, le carafage n’est pas indispensable. A privilégier peut-être pour les vins très jeunes. Le simple fait d’ouvrir votre bouteille 2 heures avant que le vin ne soit dégusté pourra suffire pour développer les arômes.

2/ Réaliser les bons accords

Sans être particulièrement délicat, votre palais va s’adapter aux mets que vous lui proposez.

Il en est de même pour les vins. Et l’association des deux si elle n’est pas maîtrisée peut s’avérer catastrophique pour vos papilles. Le vin peut donc interagir avec un plat et vice-versa. Il y a donc quelques vérités à connaître pour faire les bons accords.

Ainsi, une viande rouge sera plutôt accompagnée d’un vin rouge puissant, une viande blanche par un vin blanc. Mais le veau peut très bien se marier avec un rosé. Le magret sera idéal avec un Bordeaux ou un Cahors, le foie gras avec un vin blanc plutôt liquoreux tel que le Sauternes ou le Montbazillac, voire un vin d’Alsace. Un vin blanc qui accompagnera très bien les poissons et les fruits de mer.

Pour le dessert, on a l’habitude de dire qu’il faut boire un verre rouge. Pour les fromages un peu puissants en goût, oui, mais, pour des fromages plus délicats, on peut très choisir un blanc doux.

Enfin, les notes sucrées du dessert s’harmoniseront bien avec un vin blanc moelleux sauf peut-être le chocolat que l’on peut parfaitement marier à un Châteauneuf-du-Pape par exemple.

« FAITES-VOUS PLAISIR ! »

Découvrez nos ateliers oenologiques
By |2018-09-17T17:44:20+00:00lundi, 17 septembre, 2018|Vins|0 Comments

Laissez nous un commentaire